lundi 9 mars 2015

Mini Tour Creusois: le règlement de l'édition 2015

Article 1 :
Le deuxième « MINI TOUR CREUSOIS » est organisé sous le contrôle technique du Comité Départemental de Cyclisme de la Creuse et des clubs organisateurs : Creuse-Oxygène, VC La Souterraine, AC Bourganeuf, CC Mainsat-Evaux et le VC Gouzon, sous le régime des épreuves associées, article 2.9.003 de la réglementation de la Fédération Française de Cyclisme. Il comporte cinq épreuves.

Article 2 : ouverture
Il est  ouvert aux concurrents  benjamins, minimes, cadets,  filles et garçons, nés entre 1999 et 2004.

Article 3 : dates, lieux et type  des épreuves
  •  Dimanche 15 mars 2015: GARTEMPE, organisée par Creuse-OxygèneMatin : CLM  pour les catégories minimes et cadets garçons et filles
    Après-midi : course en ligne sur circuit pour toutes les catégories
  • Samedi 28 mars 2015: SAINT MAURICE LA SOUTERRAINE, organisée par le VC La Souterraine
    Après-midi: course en ligne sur circuit pour toutes les catégories.
  • Samedi 18 Avril 2015 SAINT DIZIER LEYRENNE, organisée par l’AC BourganeufAprès–midi : course en ligne sur circuit pour toutes les catégories.
  • Dimanche 17 mai 2015: SAINT CHABRAIS, organisée par le CC Mainsat-Evaux
    Matin : CLM pour les catégories minimes et cadets garçons et filles
    Après-midi : course en ligne sur circuit pour toutes les catégories.
  • Samedi 20 juin 2015: PEYRAT LA NONIERE, organisée par le VC GouzonnaisMatin : CLM pour les catégories minimes et cadets garçons et fillesAprès-midi : course en ligne sur circuit pour toutes les catégories.
Chaque organisateur, dans son règlement particulier, fixera  le kilométrage pour chaque épreuve, par catégorie, dans le respect de la réglementation de la FFC.


Il n’y a pas obligation pour les coureurs de participer à la totalité des épreuves concernées. Toutefois pour figurer au classement général final la participation à trois épreuves est requise dont la finale du 20/06/2015.
L’engagement à ces épreuves doit être individuel. Il est à souscrire pour chacune des épreuves associées.

Article 4 : horaires
Ouverture de la permanence :
  • course avec un CLM à 7 h 45
  • course en ligne à 12 heures.
CLM :
  • dossards de 8 heures à 9 h 15
  • 1er départ : 9 h 30, contrôle des développements pour chaque coureur, avant son départ, sur  la ligne.

Course en ligne :
  • Benjamins: dossards de 12 h 15 à 13 h 10, contrôle des développements de 13 h 10 à 13 h 30 – départ : 13 h 30
  • Minimes : dossards de 13 h 10 à 13 h 55, contrôle des développements de 13 h 55 à 14 h 15 –  départ : 14 h 15.
  • Cadets : dossards de 13 h 10 à 14 h 10, contrôle des développements de 14 h 10 à 15 h 30 – départ : 15 h 30.
Il appartient aux clubs organisateurs d’établir et de diffuser aux concurrents et aux officiels,  l’ordre des départs du C.L.M. dans l’ordre, minimes  et cadets, avec départ de minute en minute, à partir de 9 h 3 0, en veillant à ce que deux coureurs du même club ne se suivent pas.

Ces horaires ne sont pas figés mais fortement conseillés, en cas de modification, il appartient à chaque organisateur d’aviser les coureurs, les accompagnateurs et les officiels. Pour une question pratique, dans la mesure de leurs moyens en personnel, il est préconisé aux organisateurs d’ouvrir trois postes de contrôle des licences : benjamins, minimes et cadets et ce dès 12 h 15, pour les épreuves de l’après-midi, et dès 8 heures pour les épreuves qui se déroulent sur la journée.

Article 5 : classements des  épreuves  :
Le classement par épreuve se fera sur le barème de points suivant :
  • 50.45.42.40.39.38.37.36.35.34.33.32.31.30.29.28.27.26.25.24.23.22.21.20.19.18.17.16.15.14.13.12.11.10.9.8.7.6.5 points pour chaque catégorie.
  •  Au-delà de ce barème on attribuera 3 points à tous les arrivants.
  • Le concurrent qui abandonnera pendant la course, quelque soit le motif, obtiendra 1 point.
  • Le  coureur ayant totalisé le plus grand nombre de points sera déclaré vainqueur de l’épreuve et de sa catégorie.

 Le classement des trois  épreuves qui s’effectuent sur la journée se fera de la façon suivante :
  • Classement du contre la montre par l’attribution de points selon le barème ci-dessus.
  • Classement du circuit route par l’attribution de points selon le barème ci-dessus.
  • Le classement de l’épreuve de la journée se déterminera par le cumul des points de ces deux demi-épreuves. A partir de ce calcul une nouvelle attribution de points sera établie selon le même barème cité ci-dessus de façon à ce qu’un concurrent ne puisse comptabiliser plus de 50 points lors de l’épreuve.
  • En cas d’ex aequo entre les coureurs, sera déclaré vainqueur le coureur qui aura effectué le meilleur classement sur l’épreuve du contre la montre.
Classement des sprints :
Trois au  maximum, pour les cadets uniquement. Se fera sur trois coureurs lors du passage de la ligne aux tours définis par l’organisateur par attribution de points : 3.2.1, et lors du dernier passage : 6.4.2.

Classement des grimpeurs :
Trois au maximum, pour les cadets uniquement. Se fera  sur trois coureurs : aux sommets de côtes, par attribution de points : 3.2.1., et lors du dernier passage : 6.4.2., à charge pour l’organisateur de fixer les emplacements.

En cas d’ex aequo entre les coureurs sprinteurs et grimpeurs sera déclaré vainqueur celui qui aura obtenu la meilleure place au classement de l’épreuve.
  
Article 6 classement général :
  • Le classement général final sera l’addition de tous les points obtenus lors des cinq  épreuves.
  • Le coureur de chaque catégorie qui aura totalisé le plus grand nombre de points sera déclaré vainqueur de sa catégorie.
  • En cas d’ex-æquo entre les coureurs sera déclaré gagnant le coureur qui aura obtenu la meilleure place au classement de la dernière épreuve.
  • Il n’y a pas obligation pour les coureurs de participer à la totalité des épreuves concernées. Toutefois pour figurer au classement général final la participation à trois épreuves est requise dont la finale du 20/06/2015.

Article 7 : matériel clm
Pour le contre la montre, les minimes et cadets, filles et garçons, devront  utiliser un vélo et des roues traditionnels de route sans aucun ajout. Les concurrents devront être équipés obligatoirement de casques traditionnels et de gants. Dans le respect du kilométrage, les organisateurs veilleront à ce que chaque compétiteur soit suivi par un véhicule.

Article 8 : contrôle des développements
L’organisateur devra prévoir une aire de contrôle des développements avec si possible deux lignes de contrôles à proximité de la ligne de départ.
Les concurrents devront être présents sur la ligne de départ ou à l’emplacement indiqué par le speaker au moins 20 minutes avant l’heure de départ.
            Un contrôle pourra avoir lieu, soit pour tous les concurrents avant le départ, soit pour les 3 ou 5 premiers de chaque catégorie, soit par un tirage au sort, au départ ou à l’arrivée de l’épreuve.

Article 9 :
Le déroulement des épreuves sera en fonction du nombre des engagés. Il ne pourra y avoir que deux catégories maximum dans une course qui partiront à quelques minutes d’intervalle.
  .
Article 10 :
Le Président du collège des arbitres assurera avec son équipe la direction de la course et le contrôle sportif de l’épreuve, avant, pendant et après les épreuves.
Chaque club organisateur mettra à leur disposition deux véhicules avec conducteurs.

Article 11 : réclamations
Elles seront exclusivement reçues par les arbitres et devront émaner uniquement d’un coureur.

Article 12 : photo finish
Elle  sera assurée sur chaque arrivée d’épreuve.

Article 13 : assistance médicale
Il devra être fait application des directives de février 2015, émanant de la Fédération Française du Cyclisme. S’agissant des jeunes, une attention particulière sera apportée avec, dans la mesure du possible, des moyens fixes et mobiles.

Article 14 : dépannage neutre
Chaque organisateur devra prévoir un ou deux véhicules avec, si possible, des roues prêtées par les coureurs.

Article 15 : protocole (Déroulement – Récompenses)
Les clubs organisateurs procèderont, à leur charge, sur les cinq épreuves, à la remise des récompenses.
Les coureurs devront se présenter en tenue, avec le maillot de leur club.
A la suite de chaque épreuve la cérémonie protocolaire se déroulera selon le schéma suivant :
Ø     Le 1er Grimpeur de l’épreuve               
Ø     Le 1er sprinteur de l’épreuve               
Ø     Le 1er Benjamin de l’épreuve               
Ø     Le 1er Benjamin 1 de l’épreuve               
Ø     La 1ère Benjamine de l’épreuve               
Ø     Le 1er Minime de l’épreuve               
Ø     Le 1er Minime 1  de l’épreuve               
Ø     La 1ère Minime/cadette de l’épreuve               
Ø     Le 1er Cadet de l’épreuve               
Ø     Le 1er Cadet 1 de l’épreuve.              

La cérémonie protocolaire du classement général se fera à la suite des récompenses de l’épreuve de la journée sur le même schéma.

A l’issue de la dernière épreuve, à la charge du Comité Départemental, les vainqueurs et tous les participants recevront  bouquets, cadeaux, coupes en récompense des divers classements.

Article 16: maillots de leaders
Les concurrents classés recevront le maillot à la couleur correspondante. A l’épreuve suivante ils devront obligatoirement porter ce maillot. Toutefois, à l’issue du protocole,  ils devront les remettre à l’organisateur. Dans le cas ou l’un d’eux serait absent à l’épreuve suivante, c’est le 2ème du classement  général qui le porterait.

Article 17: véhicules
Il y aura possibilité d’intégrer des véhicules publicitaires avec distributions d’objets ou non. Ils évolueront à l’avant de la course et devront se tenir cinq minutes avant le premier coureur. Dans l’hypothèse où la longueur du circuit ne le permettra pas, la distribution s’effectuera en poste fixe soit sur l’aire de départ/arrivée ou sur le circuit.
Le véhicule du comité départemental de la Creuse sera intégré à la course. Il sera positionné sur le plan fourni par le club pendant le déroulement de l’épreuve.
Tous les conducteurs évoluant à l’échelon de la course, devront être titulaires d’une licence FFC.

Article 18: stationnement
L’organisateur devra adapter une zone de stationnement réservée et signalée, pour la caravane publicitaire, la presse, les officiels, les organisateurs et les coureurs. Des bandeaux, fournis par le Comité départemental de la Creuse, seront apposés sur l’avant et l’arrière des véhicules officiels. Ils devront être restitués obligatoirement en fin d’épreuve. Le parking officiel devra être le plus proche de la zone de départ de l’épreuve. Un parking public devra être installé en marge de celui précité ci-dessus.

Article 19 : partenaires
Le club organisateur devra apposer sur la ligne de départ et d’arrivée, les banderoles ou drapeaux publicitaires des partenaires de cette manifestation, qu’ils auront fournis au préalable.

Article 20 : contrôle anti-dopage
Les concurrents devront se soumettre à la réglementation FFC. Un local sera prévu à cet effet par chaque organisateur. Les coureurs ayant abandonné sont tenus de rester jusqu’à la fin des courses. Suite à une désignation, et en cas d’absence du concurrent, qui équivaut à un contrôle positif, un constat de carence est établi par le contrôleur.

Article 21 : obligations des clubs organisateurs
Il appartiendra aux clubs organisateurs de faire inscrire leur épreuve auprès de  la FFC, de déposer une demande en Préfecture pour autorisation, et de contracter une assurance. En outre, ils devront  préparer les feuilles d’émargements,  un jeu d’une dizaine de listes des engagés par catégorie, pour les officiels et éventuellement la presse, une feuille d’état des résultats par épreuve, une  fiche de sécurité par course et un relevé du circuit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire